• Mer, montagnes et cultures verdoyantes : le Cap-Vert est une terre de contrastes
  • Un trek engagé à la découverte des paysages et de la culture du Cap-Vert
  • Les cultures apportent un peu de verdure sur les sentiers arides

Voyage randonnée Cap-Vert

A partir de: 989 €

Niveau 4 (voyage randonnée)

8 jours / 6 de marche

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Voir les commentaires
Total de votes : 4

VE4E

Terre métisse oubliée (Cap-Vert)

Chemin faisant avec les écoliers, échanges avec les cultivateurs et des moments de partage chaleureux... Grâce à un logement exceptionnel chez l’habitant, nous entrons en contact direct avec la vie quotidienne au Cap-Vert. Les rencontres facilitées par des immersions de deux jours dans chaque vallée nous rendent la compréhension de cette culture créole plus intense.

Vous aimerez:

  • L’immersion dans la vie locale
  • Un parcours en boucle des hauteurs de l’île jusqu’à l’océan
  • La découverte de la vallée tropicale de Paul et des vallées centrales.

Tout compris excepté les repas non inclus, les frais de visa et les entrées de sites.

Ajouter un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire

Jour 1 - île de São Vicente : Mindelo

Vol pour l’île de São Vicente. Accueil à l’aéroport par votre guide capverdien et transfert à l’hôtel, au centre de Mindelo. Ville coloniale du XIXe siècle nichée dans une baie, Mindelo est la capitale culturelle du Cap-Vert. Journée libre pour déambuler dans les rues, sur l’esplanade ou pour se baigner sur la plage de Laginha. Le soir, vous pouvez vous rendre à la praça, un des lieux les plus animés de la ville. Repas libres. Nuit dans un hôtel familial du centre-ville.

Jour 2 - Ile de São Vicente - bateau pour l'île de Santo Antão : vallée secrète de Janela

Départ en bateau pour rejoindre l'île de Santo Antão (1 h), la deuxième plus grande île de l'archipel mais surtout celle où le relief est le plus tourmenté. Nous accostons à Porto Novo, dans l'effervescence de l'arrivée des bateaux. Transfert par la route côtière au village de pêcheurs de Pontinha de Janela, un bout du monde ! Randonnée de découverte de la vie rurale des ribeiras de Janela et de Penedo. Après la rocha scribida, un monolithe portant des inscriptions énigmatiques, nous remontons la vallée par un chemin pavé qui chemine de maison en maison. Bananiers, manguiers et orangers ponctuent notre marche jusqu'à un petit col à la vue spectaculaire. Descente dans la prospère vallée de Janela jusqu'à l'océan, puis transfert à l'entrée de la luxuriante vallée de Paul. Installation chez Carlos et Etelvina et leurs enfants, qui nous accueillent chaleureusement dans leur maison nichée au cœur d'une bananeraie. Nous faisons connaissance autour d'un dîner typique préparé avec les produits du jardin. Nuit à la belle étoile sur le toit terrasse de la maison.

Temps de marche : 3h30 / M  = D : 500 m.

Jour 3 - Luxuriante vallée de Paul et pico d'Antonia

Aujourd'hui, découverte des cultures tropicales et de la vie paysanne au cœur de la vallée de Paul. Après un petit col, nous basculons dans la vallée aux ignames par un extraordinaire escalier de terrasses. Bananiers et cannes à sucre, maniocs et patates douces sont irrigués par un formidable réseau de canaux alimentés par une eau minutieusement stockée dans des réservoirs. Au fond de la vallée, là où le ruisseau court, s’étalent les ignames avec leurs larges feuilles vernissées. Au détour du sentier, un dragonnier solitaire se dresse, et un peu plus loin, sous un arbre à pain, un Capverdien nous raconte son voyage en France ! La vallée est réputée pour son “grog”, un rhum goûteux fabriqué dans les trapish, moulin et distillerie de canne à sucre, que vous ne manquerez pas de découvrir à un moment ou à un autre au cours des randonnées (en activité de Janvier à Juin). Retour au campement de la veille pour le dîner et la nuit.

Temps de marche : 5h00 / M : 600 m - D : 700 m.

Jour 4 - Vallée de Paul - cratère de Cova - plateau d'altitude

A pied, nous quittons la vallée de Paul et ses extraordinaires cultures en terrasses pour atteindre le cratère de Cova par un monumental chemin de pierre en lacets. Nous continuons notre ascension pour atteindre les forêts de pins, de mimosas et d’eucalyptus sur les crêtes. Les paysans des vallées du Nord montent jusqu’au cratère afin d’en cultiver le fond, créant ainsi un patchwork de cultures de maïs, de haricots et autres légumes. Installation du bivouac sur le toit-terrasse d’une maison forestière.

Temps de marche : 5h00 / M  : 1200m - D : 100 m.

Jour 5 - Plateau d'altitude - vallée de João Alfonso

Aujourd’hui, nous commençons la journée par la traversée des plateaux d’altitude où dominent graminées et maïs pour atteindre le bord des parois (1200 m). La vue s’ouvre sur une grande partie de l’île, le bleu de l’Océan en toile de fond. Le chemin sculpté descend à travers les contreforts volcaniques, bordés d’aloès, de sisal, d’euphorbes, de pissenlits géants, de joubarbes. Les vues panoramiques sur toutes les vallées alentour accompagnent la montée. Arrivée dans la vallée haute de João Alfonso où l’on retrouve profusion de bananiers et de canne à sucre, ainsi que d’admirables terrasses irriguées, où poussent carottes et choux. Pique-nique en cours de randonnée. Dîner et nuit sur le toit-terrasse d’une maison villageoise, au milieu des bananiers. 

Temps de marche : 5h00 / M : 200 m - D : 1200 m.

Jour 6 - João Alfonso - Selado do Mocho - Chã de Igreja

La large vallée de Ribeira Grande vit au rythme de la nature. Nous y randonnons entre cultures tropicales et hameaux entourés de crêtes et d'aiguilles basaltiques. Puis nous remontons la gorge de Ribeira da Garça, pour atteindre un petit col, porte d'entrée sur l'océan. Au loin nous apercevons le charmant village de Chã de Igreja, blotti au-dessus d'une gorge : sa petite place, son église blanche et ses cocotiers seront le cadre de notre bivouac ce soir. Diner préparé par les habitants du village.

Temps de marche : 5h00 / M : 500 m - D : 610 m.

Jour 7 - Chã de Igreja - Ponta do Sol - bateau pour Mindelo (île de São Vicente)

Départ matinal afin de profiter pleinement de l'un des plus beaux et majestueux chemins de randonnée de l'île : un chemin pavé en balcon, incroyable chef d'œuvre suspendu au-dessus de l'océan et unique moyen d'accès au villages perdus de Corvo et Forminguinhas. Nous atteignons Fontainhas, un village perché haut en couleur et sans nul doute l'un des plus beau de l'île, avant de redescendre sur Ponta do Sol, dont les édifices témoignent d’une splendeur passée. Transfert en véhicule au port de Porto Novo pour prendre le ferry retour vers Mindelo (1 h de traversée). Installation à notre hôtel pour la nuit. Dîner libre.

Temps de marche : 6h00 / M = D : 750 m.

Jour 8 - Mindelo - France

Transfert à l’aéroport et vol de retour vers la France.

NB : à certaines dates (début et fin de saison), les disponibilités aériennes imposent un vol retour en soirée du J 7 (arrivée en France le J 8). Dans ce cas, pour plus de confort, nous réservons deux chambres à l'usage du groupe pour la journée du J 7.

Pour les dates du 24 décembre et du 31 décembre 2017, l'itinéraire de votre circuit est le suivant :
 
Jour 1- Programme inchangé. 

Jour 2 - Ile de São Vicente : des volcans de Calhau à Baia das Gatas
Journée de découverte de l'île de Sao Vicente. En véhicule, nous traversons l'oasis centrale, nichée au cœur de paysages désertiques, vers la côte Est de Sao Vicente. Découverte du village de Calhau, puis en contournant 2 anciens volcans, nous longeons l'océan à travers les laves pétrifiées. Nous arrivons sur la grande plage de Praia Grande que suivons jusqu'à Baia das Gatas, propice à la baignade.
Temps de transfert : 1h00/ Temps de marche : 3 h30 / M = D 150 m.

Jour 3 - Ile de Santo Antão - Vallée de Paul 
Départ en bateau pour rejoindre l'île de Santo Antão, la deuxième plus grande île de l'archipel mais surtout celle où le relief est le plus tourmenté. A 1 heure de navigation, nous accostons à Porto Novo où toute l'île se retrouve dans une grande effervescence à l'arrivée des bateaux. Aujourd'hui, découverte des cultures tropicales et de la vie paysanne au cœur de la vallée de Paul. Après un petit col, nous basculons dans la vallée aux ignames par un extraordinaire escalier de terrasses. Bananiers et cannes à sucre, maniocs et patates douces sont irrigués par un formidable réseau de canaux alimentés par une eau minutieusement stockée dans des réservoirs. Au fond de la vallée, là où le ruisseau court, s'étalent les ignames avec leurs larges feuilles vernissées. La vallée est réputée pour son "grog", un rhum goûteux fabriqué dans les trapish, traditionnelles distilleries de canne à sucre que vous ne manquerez pas de découvrir à un moment ou à un autre au cours des randonnées (en activité de Janvier à Juin). Installation chez Carlos et Etelvina et leurs enfants, qui nous accueillent chaleureusement dans leur maison nichée au cœur des bananeraies. Nous faisons connaissance autour d'un dîner typique préparé avec les produits du jardin. Nuit à la belle étoile sur le toit terrasse de la maison.
Temps de transfert : 0h35 min et 1h00 de bateau / Temps de marche : 5 h00 / M  : 600 m - D 700 m.

Jour 4 au J8 : Programme inchangé

Les horaires sont donnés à titre indicatif et calculés pour des marcheurs d'un niveau moyen hors pauses et temps pris pour le pique-nique. M : montée ; D : descente.

Dates de départ Statut Prix
Du 17 Décembre au 24 Décembre 2017 Confirmé 989 €
-+
Du 24 Décembre au 31 Décembre 2017 Complet 1 489 €
-+
Du 07 Janvier au 14 Janvier 2018 Complet 1 089 €
-+
Du 14 Janvier au 21 Janvier 2018 Ouvert 1 089 €
-+
Du 21 Janvier au 28 Janvier 2018 Confirmé 1 169 €
-+
Du 04 Février au 11 Février 2018 Confirmé 1 119 €
-+
Du 11 Février au 18 Février 2018 Ouvert 1 469 €
-+
Du 11 Février au 18 Février 2018 Ouvert 1 369 €
-+
Du 18 Février au 25 Février 2018 Ouvert 1 389 €
-+
Du 25 Février au 04 Mars 2018 Ouvert 1 389 €
-+
Du 04 Mars au 11 Mars 2018 Ouvert 1 369 €
-+
Du 11 Mars au 18 Mars 2018 Confirmé 1 189 €
-+
Du 18 Mars au 25 Mars 2018 Ouvert 1 189 €
-+
Du 25 Mars au 01 Avril 2018 Confirmé Plus que 4 places 1 239 €
-+
Du 01 Avril au 08 Avril 2018 Ouvert 1 239 €
-+
Du 08 Avril au 15 Avril 2018 Ouvert 1 319 €
-+
Du 15 Avril au 22 Avril 2018 Ouvert 1 389 €
-+
Du 22 Avril au 29 Avril 2018 Ouvert 1 389 €
-+
Du 29 Avril au 06 Mai 2018 Ouvert 1 389 €
-+
Du 06 Mai au 13 Mai 2018 Ouvert 1 319 €
-+
Du 13 Mai au 20 Mai 2018 Ouvert 1 169 €
-+
Du 07 Octobre au 14 Octobre 2018 Ouvert 1 189 €
-+
Du 21 Octobre au 28 Octobre 2018 Ouvert 1 419 €
-+
Du 28 Octobre au 04 Novembre 2018 Ouvert 1 389 €
-+
Du 04 Novembre au 11 Novembre 2018 Ouvert 1 289 €
-+
Du 11 Novembre au 18 Novembre 2018 Ouvert 1 239 €
-+
Du 18 Novembre au 25 Novembre 2018 Ouvert 1 239 €
-+
Du 02 Décembre au 09 Décembre 2018 Ouvert 1 119 €
-+
Du 09 Décembre au 16 Décembre 2018 Ouvert 1 139 €
-+
Du 16 Décembre au 23 Décembre 2018 Ouvert 1 139 €
-+
Du 23 Décembre au 30 Décembre 2018 Ouvert 1 489 €
-+
Du 30 Décembre au 06 Janvier 2019 Ouvert 1 489 €
-+

Le prix comprend

  • Le vol international Paris-Cap-Vert aller-retour, en classe économique
  • Les taxes d’aéroport au départ d’Europe
  • L’encadrement par un guide-accompagnateur capverdien francophone
  • Les transferts nécessaires au déroulement normal du voyage (ferry, minibus privé réservé au groupe).
  • L’hébergement tel que décrit dans la rubrique concernée
  • Les petits déjeuners du J 2 au J 8.
  • Les déjeuners du midi du J 2 au midi J 7.
  • Les dîners du J 2 au J 6.
  • La taxe de séjour 2 €/personne/nuit.

Le prix ne comprend pas

  • Les visites de sites éventuelles.
  • Les repas non inclus : entre 8 et 12 € par repas.  (environ 40 € par personne pour le voyage).
  • Les boissons et dépenses personnelles, les pourboires
  • Le Visa
  • Les frais d'inscription 10 € par personne
  • L'assurance assistance étendue (1,70 %)
  • Contrat Premium : annulation + assistance (3,60 %)

Type de circuit: Voyage randonnée

Parce que l'aventure et l'évasion ne se vivent pas seulement sous une yourte dans les montagnes du Pamir, Visages Terres du Sud propose des circuits plus accessibles, relevant d'un niveau de confort et de commodité appréciables après de belles journées de randonnée. Mais ne vous inquiétez pas, loin d'être aseptisés, nos voyages seront toujours faits de rencontres, de dépassement et de nature sauvage !

Durée: 8 jours / 6 de marche

Groupe: 4 à 15 participants

Hébergement et nourriture

L’hébergement

  • Deux nuits en hôtel ou residencial à Mindelo les J 1 et J 7 en chambre double avec salle de bains privative.
  • Cinq nuits chez l’habitant sur les toits-terrasse des maisons du J 2 au J 6 : nuit à la belle étoile sur des matelas de camping en mousse de 4 cm d'épaisseur (duvet, drap-sac et oreiller à prévoir par vos soins). Pour plus de confort, vous pouvez également glisser dans votre valise votre matelas auto-gonflant personnel.

NB : les nuits chez l’habitant sont passées à la belle étoile sur les toits-terrasses des maisons. Ces maisons disposent d’une, voire de deux salles de bains mais l’eau peut venir à manquer. Il faut envisager la possibilité de se rendre avec une bassine au réservoir d’eau ou levada le plus proche. En cas de mauvais temps (pluie), il est prévu une pièce dans la maison pour s’abriter.

Les repas

  • Les petits déjeuners sont servis dans les hébergements (boisson chaude, jus de fruits, pain, beurre et confitures)
  • Les déjeuners sont servis chez l’habitant ou sous forme de pique-nique (salades, sandwiches).
  • Les dîners sont servis chez l’habitant(soupes, potées, poissons de la pêche du jour).Pour les repas libres, vous disposez de divers choix de restauration dans les villes.

NB : La cuisine capverdienne est simple et excellente, traditionnellement à base de poisson (grillé ou bouilli), de légumes (arbre à pain, igname, fèves, choux, carottes) et de fruits tropicaux (mangues, ananas, papayes, bananes).
La rareté et la qualité de l’eau sont l’un des problèmes majeurs de l’île ; nous vous conseillons de traiter systématiquement l’eau du robinet. Vous pourrez assez facilement acheter de l’eau minérale (portugaise) en bouteille. Le rhum, boisson locale, est servi chaud, sous forme de grog, toute la journée.

Voyage randonnée niveau 4

Difficulté

Niveau 4 (voyage randonnée)

Profil des étapes: Etapes pouvant présenter des dénivelées positives de 700 à 1000 m environ et/ou avec des distances de 15 à18 kms. Vous portez vos affaires de la journée. Altitude supportée durant l'effort : plus de 2000 m

Temps de marche: Etape de 6h00 en moyenne

Votre profil de randonneur: Vous êtes sportifs endurant et marchez très régulièrement sur sentier ou hors sentier.

Nota bene: 5 à 6 heures de marche quotidienne du J 2 au J 7. Dénivelée quotidienne de 600 à 1150 mètres avec prédominance de montée et de descente, sur sentiers pavés, larges et sinueux.Sur les hauteurs, sentes sur tuf et basalte.

Transferts locaux et portage

Avec vous uniquement vos affaires de la journée.

Pendant les transferts multiples (aéroports, ports, véhicule, hôtels, etc.), chacun est responsable de ses bagages. Le transport des bagages collectifs et individuels est effectué par des véhicules réservés à nos groupes.

Les déplacements

  • Traversées maritimes en ferry entre les îles de São Vicente et Santo Antão. 
  • Transferts terrestres en minibus, véhicule 4X4 (voiture ou petit camion) ou aluguer (taxi local), selon la taille des groupes.

Encadrement et sécurité

Vous serez encadrés par un Guide -accompagnateur capverdien francophone, professionnel et expérimenté pour un groupe de 4 à 15 participants. Connaissant parfaitement la région qu’il vous fait découvrir, il s’engage à :

  • Gérer au mieux le déroulement de votre voyage: choix de l'itinéraire, rythme de progression, logistique, adaptation aux aléas météorologiques.
  • Vous faciliter l’approche du milieu montagnard, de la culture et des populations locales
  • Vous faire partager sa passion pour la nature.
  • Animer votre groupe et en assurer la cohésion.
  • Etre disponible et à votre écoute.

Garder la tête froide ou chaude !

  • Chapeau ou casquette indispensable !
  • Lunettes de soleil protection 3 ou 4 couvrant parfaitement les yeux.
  • Pour les circuits avec passages en altitude : un bonnet au fond du sac est fortement conseillé.

La règle des 3 couches

  • Tee-shirts manches courtes ou longues, légers et respirants pour permettre l’évacuation de la transpiration. Ces vêtements sont aujourd'hui appelés des secondes peaux.
  • Couche intermédiaire pour apporter de la chaleur type fibre polaire.
  • Veste imperméable type Goretex idéale pour protéger du vent comme de la pluie
  • Poncho anti pluie.

Les pantalons de saison

  • Pantalon épais pour une protection suffisante, à la fois respirant et déperlant, selon la saison et/ou en cas de mauvais temps.
  • Pantalon léger pour les climats chauds vous protégeant de la végétation ou du soleil tout en conservant une aisance de marche.
  • Short en tissu léger, séchant rapidement.
  • Collant chaud pour la nuit.
  • Maillot de bain : surtout pour les circuits côtiers…
  • Sous-vêtements de rechange.

Les pieds et les mains

  • Chaussures adaptées à l’activité, toujours montantes pour préserver la cheville des torsions, de préférence avec une membrane Goretex pour l’étanchéité et la respiration. L’accroche et la qualité de la semelle permettent la randonnée sur tous les chemins. Pour les circuits trekking, il est vivement conseillé d'avoir des semelles semi-rigides. Notre conseil : Ne découvrez pas la qualité de vos chaussures le premier jour d'un trek ! Il est indispensable de les essayer à plusieurs reprises et d'en être satisfait avant de partir.
  • Des chaussures de détente : sandales ou baskets, pour les visites culturelles ou la fin de journée, elles doivent être adaptées à la marche tout en étant légères et agréables.
  • Chaussettes de marche en laine ou en soie avec renfort aux talons et sur l’avant du pied.
  • Pour les circuits en altitude une paire de gants est indispensable.

Le sac

  • Votre sac de voyage (pas de valise excepté pour les circuits avec véhicule d’accompagnement ou hébergement fixe) ne doit pas dépasser 15 Kg. Ce sac sera transporté dans la journée par véhicules, mules ou chameaux selon les cas et vous le retrouverez au camp, au gîte ou à l’hôtel, le soir.
  • Votre sac à dos doit être suffisamment grand pour contenir vos affaires de la journée (gourde, appareil photo, coupe-vent, tee-shirt de rechange...) : le format de 35 litres est un bon compromis entre encombrement, poids et volume disponibles.

Les indispensables

  • Drap-sac (couvertures fournies), serviette de toilette pour les séjours en gîte ou refuge. Pour les séjours en hôtel, draps et serviettes sont fournis. Consulter la rubrique hébergement de votre fiche descriptive.
  • Boîtes hermétiques type TUPPERWARE pour vos salades de midi (excepté pour les voyages au Maroc)
  • Couteau de poche*.
  • 2 gourdes d’un litre (isothermes de préférence).
  • Stylo, briquet, épingles de sûreté*
  • Lingettes humides pour la toilette (selon circuit).
  • Petit nécessaire de couture* + nécessaire de toilette + 1 paire de lacets de rechange.
  • Des bâtons télescopiques (facultatifs).

 

* à mettre dans les bagages de soute durant le vol.

Pour plus de confort et de sécurité, partez bien équipés.

Il est conseillé d’emporter :

  • Lampe frontale. Exemple : l'ultra légère Tikka de Petzl
  • Couverture de survie (modèle renforcé).
  • Quelques sacs plastiques pour protéger vos affaires en cas de mauvais temps ou un sur-sac étanche.
  • Papier toilette.
  • Jumelles et appareil photo (facultatifs).

Pharmacie personnelle

  • Vos médicaments personnels habituels.
  • Vitamine C.
  • Micoropur (purificateur d'eau) pour les circuits déserts Jordanie, Maroc et Oman)
  • Médicament contre la douleur.
  • Anti-diarrhéique.
  • Traitement antibiotique à large spectre (sur prescription médicale).
  • Collyre et crème antibiotique pour les yeux.
  • Bande adhésive élastique type Elastoplast.
  • Petits pansements adhésifs.
  • Compresses désinfectantes.
  • Double peau (ampoules).
  • Traitement pour rhume et maux de gorge.
  • Un tube de biafine.
  • Un anti-inflammatoire (pommade ou gélule).

Dans une pochette étanche

  • Papiers d’identité + argent et CB.
  • Votre contrat d’assistance et une attestation d’assurance valable en montagne (assurance Visages ou autre).

Aérien

Départ de Paris

Les vols à destination et au retour du Cap-Vert peuvent faire escale dans l'un des trois aéroports internationaux : Praia (île de Santiago), Sal (île de), Mindelo (île de Sao Vicente).
Pour les vols internationaux à destination de Mindelo, nous affrétons des avions, prioritairement auprès de la compagnie Smartlynx (compagnie lituanienne disposant de douze A320 récents et également utilisée par d’autres grands tours opérateurs). Nous pouvons également voler avec la TACV, la compagnie capverdienne, et TAP Portugal (via Lisbonne), qui assurent plusieurs rotations par semaine. La TACV est l’unique compagnie qui gère les vols domestiques.
Les horaires définitifs de vos vols ne sont connus que quelques jours avant votre départ, et peuvent changer. Vous devez en tenir compte pour votre acheminement vers l'aéroport et lors de votre retour (billets de train flexibles, etc.). Afin que vous profitiez pleinement de votre voyage, si besoin, votre programme sera aménagé. Profitez avec sourire du dépaysement de cette destination !

NB : la TACV limite sa franchise bagage autorisée à 15 kilos sur les vols domestiques. Veillez à respecter cette limite de poids afin de ne pas avoir à payer de supplément au moment de l’enregistrement de votre bagage.

Le tarif indiqué ne comprend pas l’éventuel réajustement tarifaire en fonction du remplissage du vol au moment de votre réservation

Départ de province

Vous pouvez partir depuis toutes les villes suivantes moyennant un supplément. Selon les villes, les compagnies aériennes, les dates et les disponibilités au moment de la réservation ces suppléments peuvent être variables. Une somme forfaitaire de 180 € minimum, vous sera demandée au départ des villes suivantes : Marseille, Lyon, Bâle Mulhouse, Bordeaux, Strasbourg, Nantes, Nice, Toulouse ; et 230€ (selon la saison) pour Bruxelles et Genève.

Départ avancé ou retour différé. Supplément à partir de 50 € par personne.

  • Départ avancé : rendez-vous au premier hébergement (coordonnées sur convocation).
  • Retour différé : dispersion à la fin de la dernière prestation du circuit.

Dans les deux cas le transfert aéroport est à votre charge.

Départ de Marseille

L'aéroport Marseille-Provence, gestionnaire des parkings, propose un très intéressant système de "Chèque Parking". Consulter le site : chequeparking.com. Nous pouvons, si vous le souhaitez, vous le réserver à l'inscription.

Convocation

Avec aérien 

A l'aéroport. Les lieux et heures exacts vous seront précisés quelques jours avant le départ.

Sans aérien 

Au 1er hébergement. Les lieux et heures exacts vous seront précisés quelques jours avant le départ.

Il est impératif de nous communiquer votre heure d’arrivée et votre n° de vol au plus tard une semaine avant votre départ.

Extensions libres

Prolongez votre Voyage randonnée en profitant de notre expertise. Pour sélectionner une extension, précisez nous vos souhaits en commentaire libre au moment de la réservation.

Nuits supplémentaires au Cap Vert

Vous pouvez réserver des nuits supplémentaires avant ou après votre voyage. (Prix par personne)

Praia - île de santiago

Hôtel 3 étoiles : de 30 € à 50 € (selon la saison et/ou prestation choisie)

  • Chambre double (lit double), individuelle ou twin (lits jumeaux)
  • Nuit avec petit déjeuner

Mindelo - île de são vicente

Residencial 2 étoiles : de 28 € à 42 € (selon la saison et/ou prestation choisie)

  • Chambre double (lit double), individuelle ou twin (lits jumeaux)
  • Nuit avec petit déjeuner

Prix par personne

Transfert aéroport - point de rendez-vous

Mindelo - île de são vicente

  • Transfert Aéroport - Hôtel (aller) : de 5 € à 16 € (selon la saison et/ou nombre de personnes)
  • Transfert Hôtel - Aéroport (retour) : de 5 € à 16 € (selon la saison et/ou nombre de personnes)

Prix par personne

Hébergement individuel Cap Vert

Vous pouvez opter pour un hébergement individuel : sous condition de disponibilité au moment de votre inscription.
Chambre individuelle pour les nuits à l’hôtel uniquement (non disponible en gîte, refuge et chez l’habitant).

Chambre individuelle : de 50 € à 75 € (selon la saison )

Prix par personne

Cap-Vert

~Santo Antao. Fogo

Géographie

Perdus dans l’Atlantique (la côte la plus proche est celle du Sénégal, à 450km !), nés d’un reste de terre négligemment jeté à l’eau par Dieu ou de plusieurs éruptions volcaniques, les 10 îles et autres îlots qui composent l’archipel du Cap-Vert forment un monde à part, aride et montagneux, aux vallées intérieures plus préservées de l’érosion et de la déforestation. Visages Terres du Sud vous propose de découvrir en randonnée 2 des îles les plus réputées : Santo Antao et Fogo.

Au Cap-Vert, réputé ne signifie pas « envahi de touristes », mais bien authentique. Au cours de votre trek, vous pénétrerez au cœur d’un Cap-Vert où la chaleur de l’accueil des habitants se renouvelle à chaque voyage, et où une nature hostile offre toujours des spectacles surprenants : les falaises abruptes qui tombent à pic dans l’écume, les volcans et leurs bouillonnements de lave pétrifiés, le bleu intense de l’Atlantique captiveront les amateurs de grands espaces ; les fleurs s’obstinant à pousser entre les roches, les libellules qui volettent autour des sentiers, raviront les plus sensibles aux petits détails.

Mais la randonnée au Cap-Vert n’est pas qu’une promenade en pleine nature. C’est aussi et peut-être surtout une occasion unique d’échanger avec une population particulièrement métissée, et riche des héritages portugais et africains. Visages Terres du Sud met d’ailleurs l’accent sur ces moments de partage en privilégiant largement les nuits chez l’habitant dans tous ses circuits de rando au Cap-Vert.

Les Capverdiens eux-mêmes participent à la création de ces paysages si caractéristiques : les cultures en terrasses, qui s’étendent sur des kilomètres, sont le fruit d’un travail de titan opéré depuis des générations et sans cesse entretenu. La main de l’homme a aussi construit les sentiers pavés que vous empruntez et qui dessinent de serpents verticaux à flanc de montagne, aussi vertigineux pour les randonneurs que pour les bâtisseurs… Les bateaux de pêche égayent de leurs couleurs les plages de sable noir et les maisons de pierre perchées dans les collines offrent d’agréables points de chutes sur ces chemins où il est possible de marcher des heures sans croiser âme qui vive !

Pourtant, ces îles n’étaient pas destinées à être habitées. Arides, exposées au vent, régulièrement frappées par l’harmattan venu d’Afrique (vent desséchant chargé du sable du Sahara), pour certaines dépourvues d’eau douce, elles n’ont été peuplées qu’au XVe siècle, avec la colonisation portugaise. Elles constituaient en effet une escale stratégique dans le commerce triangulaire, et devinrent un carrefour des cultures africaines et portugaise. Il en résulte aujourd’hui un singulier métissage de populations mais aussi de langues, chaque communauté africaine ayant mêlé son dialecte au portugais !

Si vous craignez que la barrière de la langue n’entrave vos échanges avec les Capverdiens, pas de panique : le meilleur moyen de communication au Cap-Vert reste la musique ! On danse et on chante un peu partout. Alors si votre randonnée n’a pas entamé votre sens du rythme, n’hésitez pas à vous trémousser sur la musique de Cesaria Evora, la grande chanteuse populaire capverdienne décédée en 2011, qui fit connaître la morna, genre nostalgique et plaintif, dans le monde entier !

Santo Antao

L’île de Santo Antao fait partie des îles au vent, au nord de l’archipel du Cap-Vert. Elle est la plus éloignée des côtes africaines. D’origine volcanique, les montagnes forment une crête qui culmine à 1 979m (le volcan éteint Topo da Coroa) et divise l’île en deux versants bien distincts : le sud est minéral et désertique tandis que le nord, aux pics plus acérés, est verdoyant et couvert de cultures en terrasses. Les falaises tombent à pic dans l’océan Atlantique, mais quelques plages de sable noir permettent d’agréables baignades.

Pour randonner à Santo Antao, il faut d’abord prendre un ferry à Mindelo, la capitale culturelle de sa voisine Sao Vicente, dont elle est séparée par un canal d’une dizaine de kilomètres. Ensuite s’ouvrent les sentiers de la verdoyante vallée de Paul et de Tarrafal, véritable village du bout du monde.

Fogo

C’est l’île au volcan actif (en décembre 2014, une coulée de lave détruisait encore deux villages), le pico do Fogo, dont vous ferez l’ascension lors de votre séjour rando au Cap-Vert si vous optez pour la grande traversée de Santo Antao et Fogo. Le volcan culmine à 2 829m et offre une randonnée lunaire à couper le souffle, au propre comme au figuré ! La descente dans la pouzzolane est un vrai moment de bonheur et bien plus rapide que la montée !

Sur les chemins, les forêts de jacarandas en fleurs agrémentent la randonnée d’une agréable touche violette.

Climat

Tout comme d’une île à l’autre, le climat varie aussi beaucoup sur une même île en fonction de l’altitude du secteur visité, de son exposition, des années plus ou moins pluvieuses.

De type tropical sec, le climat est très fortement influencé par les vents : l’alizé du nord-est et l’harmattan venu du Sahara sont responsables de l’aridité extrême et des grandes périodes de sécheresse, tandis que la mousson atlantique apporte des pluies qui restent très irrégulières d’une année à l’autre, concentrées habituellement sur les zones de relief (Santo Antão, Fogo, Santiago).

Ces pluies parfois très violentes peuvent occasionner de gros dégâts, à Praia notamment. Mais, comme en Europe, les données climatiques tendent à se bouleverser puisque même Sal et Boavista, îles les plus soumises à la sécheresse, viennent de connaître des jours entiers de pluies.

On distingue donc deux saisons principales : la saison sèche, de novembre à juin, et la saison des pluies, de juillet à octobre. La température de l’air varie de 20 à 30°C, quant à celle de la mer, la température annuelle est de 23° à 26°C. La nuit, les variatio

Le Cap-Vert concentre tous les avantages climatiques qui en font une destination de randonnée à découvrir toute l’année : des précipitations particulièrement faibles, un ensoleillement abondant toute l’année (malgré quelques épisodes d’harmattan au cours de l’hiver), et des températures qui varient peu au cours de l’année.

Grâce à l’océan qui tempère le climat tropical sec, les températures s’échelonnent entre 20 et 30°C. En altitude cependant, elles peuvent être nettement moins élevées. Les mois les plus frais s’étendent de décembre à mars, tandis qu’en mai et juin, la chaleur peut être écrasante.

Quant à la mer, elle se maintient à une température idéale pour la baignade : jamais en-dessous de 20°C !

Les îles au vent (Santo Antao, Sao Vicente…) sont un peu plus soumises aux alizés que les îles sous le vent (Fogo…) mais le vent reste une constante toute l’année. Et c’est tant mieux, car il fait chaud sur les chemins de randonnée ! N’oubliez pas la crème solaire, une fois sur place elle devient une denrée rare et chère, tout comme l’eau, qu’il faut soigneusement économiser lors de la toilette !

Note : n’oubliez pas de reculer votre montre de 3h en été et de 2h en hiver ! Et de l’avancer au retour…

ns sont assez faibles, sauf en altitude. L’hiver, les vents peuvent être très violents pendant plusieurs jours, ce qui fait le bonheur des surfers et autres véliplanchistes.

D’une façon générale, le climat du Cap-Vert est particulièrement agréable pour les voyageurs, mais sécheresse et absence de pluie ne facilitent pas la vie des Capverdiens, ni même le développement touristique de masse.

Formalités et santé

Formalités consulaires pour les ressortissants français
- Votre passeport valide 6 mois après la date de sortie du Cap-Vert, avec au moins deux pages vierges ;
- Un visa de tourisme.

Nous vous demandons d'obtenir votre visa avant votre départ, auprès de :

  • Consulat du Cap-Vert http://www.consulatducapvert.com/ :
  • en vous rendant sur place le samedi 7 rue Félix Eboué 13002 Marseille 
  • par courrier : 35 rue Jules Isaac - 13009 Marseille
  • Tel 04 91 91 81 94 / Email : consulatcv_marseille@hotmail.com
  • Ambassade du Cap-Vert à Paris :
  • accueil uniquement sur rendez-vous les lundis et jeudis de 9h à 13h au 3 Rue de Rigny, 75008 Paris -  01 42 12 73 50.

Frais consulaires : 45 €.
Nous vous invitons à vérifier auprès de l'Ambassade le détail des documents nécessaires. Formulaire de demande de visa et attestation de voyage vous seront adressés par nos soins.

Nous vous conseillons d'effectuer vos démarches auprès du consulat de Marseille.
Vous pouvez également, si vous le souhaitez, vous adresser à : Visa Express-CIBT, 37/39 rue  Boissière, 75016 Paris. Tel 0825 08 10 20. Contact : http://visas-express.fr/visas

Vous voyagez avec des enfants
Les mineurs français sont soumis aux mêmes obligations que les personnes majeures. Ils doivent être titulaires d'un passeport valide 6 mois après la date de sortie du Cap-Vert et d'un visa.

• Il est possible d’obtenir le visa sur place à l’arrivée au Cap-Vert. Cependant, nous réservons cette option aux inscriptions de dernière minute ou en cas d’impossibilité à obtenir le visa avant le départ. Il existe en effet un risque réel que les formalités d’entrée changent d’ici à la date de votre voyage. Les compagnies aériennes n’accepteraient alors pas de vous embarquer sans visa.

Les passeports doivent être en parfait état (pas de taches, agrafes, trombones, marques, déchirures…).

Argent et pourboire

L’unité monétaire est l’escudo capverdien. Il ne peut être changé que sur place.

Bureau de change ouvert 24h/24 à l’aéroport international de Sal.

Pour vos achats, mieux vaut se munir de suffisamment de liquidité.

Tous les distributeurs automatiques n’acceptent pas les cartes internationales, et il faut parfois retirer de l’argent aux guichets des banques.

On trouve des banques sur chaque île (mais presque exclusivement dans les villes principales) ouvertes du lundi au vendredi de 9h à 15h et quelques guichets automatiques acceptant la carte Visa internationales à Praia et Mindelo.

L’usage de la carte VISA est cependant très limité. La Mastercard n’est pas acceptée. Il est conseillé d’emporter des espèces en euros et de les échanger à l’arrivée bien que les euros soient acceptés partout (mais attention uniquement les billets et la monnaie vous sera rendue en escudos). Il y a des distributeurs dans toutes les grandes villes (Mindelo, Porto Novo, Ribeira Grande, Ponta do Sol… etc.) sinon vous pourrez changer dans les banques (ouvertes de 7h30 à 15h00 -  fermées le samedi sauf la Caixa Economica ouverte de 8h00 à 12h00 le samedi matin). Ne ramenez pas d’escudos en France car vous ne pourrez pas les échanger. Le taux de change est de 1 €  = 110.27  ecv.

Ne ramenez aps d'escudos en France car vous ne pourrez pas les changer.

Les pourboires dépendent de votre appréciation en fonction de la prestation reçue. Ils ne sont ni plus ni moins obligatoires qu’en France.

Guides et bibliographie

  • Baltasar LOPES, Chiquino.
  • Andrade Silva Elsa, Les îles du Cap Vert, de la découverte à l’Indépendance nationale (1460-1975) L’Harmattan, 1996.
  • Le petit futé, Cap vert. Les Nouvelles éditions de l’Université.
  • Guides Olizane, Cap Vert, loin des yeux du monde. Editions Olizane.
  • "Le moulin et le pilon", N. Cabral, Ed. Harmattan
  • "Les îles du Cap-Vert", M.P. de Pina, Ed. Khartala
  • "Chiquinho", B. Lopes, Ed. Actes Sud
  • "Contes et récits de l’archipel du Cap Vert", Coll. Fleuve et Flamme - CILF
  • "Nuit de vent", A. Goncalves, Ed. Sepia (nouvelles)
  • "Blues outremer", J.P. Favreau, Ed. Contrejour (album photos)