• Le cirque du glacier Blanc fermé par la barre des Ecrins
  • Montée au Dôme sous le soleil levant
  • Redescente du dôme des Ecrins

Rando Haute Montagne Ecrins

A partir de 849 €

Niveau 4 ( rando haute montagne)

6 jours / 6 de marche

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Voir les commentaires
Total de votes : 4

RG03

Ecrins - Oisans (Ecrins)

Après avoir fait le tour du Pelvoux, en passant par de hauts cols à plus de 3200 m d’altitude, nous remonterons le Glacier Blanc, le plus vaste du massif de l’Oisans, pour atteindre le Dôme de Neige des Ecrins (4015 m). Cette haute route des Alpes du Sud est accessible à tout bon marcheur motivé, sans connaissance technique de la randonnée glaciaire.

Vous aimerez:

  • Une ambiance haute-montagne.
  • Le charme et le climat du massif des Ecrins.
  • Une traversée par des cols renommés et prestigieux.

Tout compris excepté le matériel technique individuel

Ajouter un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire

Déroulement et itinéraire après le 9 juillet

Jour 1 - Refuge du Sélé (2511 m)

Transfert à Ailefroide (1500 m), haut lieu de l’alpinisme dans le massif des Ecrins. Un départ tranquille à l’ombre des mélèzes avant de rejoindre le vallon de Celse Nière dominé par l’imposant sommet du Pelvoux. Juste sous le refuge, un petit verrou rocheux à franchir en s’aidant des mains… Nuit en refuge.

NB : Pour le départ du septembre, vous dormirez dans le refuge d’hiver, le refuge du Sélé étant fermé. Vous porterez le dîner et le petit déjeuner du lendemain.

Temps de marche : 4h00 / M : 960 m.

Jour 2 - Col du Sélé (3283 m) - Refuge de la Pilatte (2572 m)

Tôt le matin, nous remontons le glacier du Sélé, qui rejoint le col en pente douce. Une courte descente par des rochers faciles nous permet de rejoindre l’immense cirque de la Pilatte. Ambiance haute-montagne garantie… Nous descendons tout le glacier de la Pilatte jusqu’au refuge que nous atteignons par une vire, équipée d’un câble. Nuit en refuge.

Temps de marche : 7h00 - M : 900 m / D : 710 m.

Jour 3 – Pointe de la Pilatte (3476m)

Du refuge, nous descendons sur le glacier de la Pilatte. Un parcours astucieux nous permet d’éviter de larges crevasses. Nous évoluons au pied de l’imposante falaise des Bans (3669 m) et son esthétique couloir Nord pour gagner le col des Bans puis la Ponte de la Pilatte. Retour au refuge par le même itinéraire.

Temps de marche : 6h00 - M et D : 900 m.

Jour 4 - Col du Gioberney (3238 m)

Au petit matin nous montons au col du Gioberney en aller-retour, sacs légers. L'après-midi nous redescendons le vallon du Vénéon pour gagner la Bérarde. Nuit à la Bérarde.

Temps de marche : 6h00 / M : 700 m - D : 1300 m.

Jour 5 - Col des Écrins (3367 m)

De la Bérarde, nous remontons le vallon sauvage de Bonne Pierre entre le Flambeau des Ecrins (3551 m) et la Tête de la Somme (3389 m) pour rejoindre le col des Ecrins. La partie terminale est constituée d’une pente de neige raide puis d’un ressaut équipé d’un câble. Nous prenons pied sur le Glacier des Ecrins et rejoignons le refuge du même nom.

Temps de marche : 6h / M : 900 m D : 100m.

Jour 6 - Dôme de Neige des Écrins (4015 m)

Ascension du Dôme des Écrins par sa voie normale, la face nord. Après avoir pris pied sur le glacier Blanc, c’est une superbe course, en intégralité sur glacier, qui nous conduit jusqu’à la barre mythique des 4000 m. Du Dôme, nous dominons tout le massif de l’Oisans et nul autre sommet ne vient entraver le panorama qui s’étend à perte de vue… Descente sur le Pré de Madame Carle et transfert à l’Argentière.

Temps de marche : 7h00 / M : 950 m - D : 2140 m.

Déroulement et itinéraire avant le 9 juillet

Jour 1 - Refuge du Sélé (2511 m)

Transfert à Ailefroide (1500 m), haut lieu de l’alpinisme dans le massif des Ecrins. Un départ tranquille à l’ombre des mélèzes avant de rejoindre le vallon de Celse Nière dominé par l’imposant sommet du Pelvoux. Juste sous le refuge, un petit verrou rocheux à franchir en s’aidant des mains… Nuit en refuge.

NB : Pour le départ du septembre, vous dormirez dans le refuge d’hiver, le refuge du Sélé étant fermé. Vous porterez le dîner et le petit déjeuner du lendemain.

Temps de marche : 4h00 / M : 960 m.

Jour 2 - Col du Sélé (3283 m) - Refuge de la Pilatte (2572 m)

Tôt le matin, nous remontons le glacier du Sélé, qui rejoint le col en pente douce. Une courte descente par des rochers faciles nous permet de rejoindre l’immense cirque de la Pilatte. Ambiance haute-montagne garantie… Nous descendons tout le glacier de la Pilatte jusqu’au refuge que nous atteignons par une vire, équipée d’un câble. Nuit en refuge.

Temps de marche : 7h00 - M : 900 m / D : 710 m.

Jour 3 – Pointe de la Pilatte (3476m)

Du refuge, nous descendons sur le glacier de la Pilatte. Un parcours astucieux nous permet d’éviter de larges crevasses. Nous évoluons au pied de l’imposante falaise des Bans (3669 m) et son esthétique couloir Nord pour gagner le col des Bans puis la Ponte de la Pilatte. Retour au refuge par le même itinéraire.

Temps de marche : 6h00 - M et D : 900 m.

Jour 4 - Col du Gioberney (3238 m)

Au petit matin nous montons au col du Gioberney en aller-retour, sacs légers. L'après-midi nous redescendons le vallon du Vénéon pour gagner la Bérarde. Transfer et nuit au refuge Cézanne (2h30).

Temps de marche : 6h00 / M : 700 m - D : 1300 m.

Jour 5 - Refuge des Écrins (3175 m)

Après la longue étape de la veille, cette étape relativement courte est la bienvenue. Dans la matinée, montée tranquille au refuge des Écrins par le glacier Blanc. L'après-midi, repos au refuge d’où l’on peut contempler l’un des plus beaux cirques glaciaires des Alpes.

Temps de marche : 4h30 / M : 1300 m.

Jour 6 - Dôme de Neige des Écrins (4015 m)

Ascension du Dôme des Écrins par sa voie normale, la face nord. Après avoir pris pied sur le glacier Blanc, c’est une superbe course, en intégralité sur glacier, qui nous conduit jusqu’à la barre mythique des 4000 m. Du Dôme, nous dominons tout le massif de l’Oisans et nul autre sommet ne vient entraver le panorama qui s’étend à perte de vue… Descente sur le Pré de Madame Carle et transfert à l’Argentière.

Temps de marche : 7h00 / M : 950 m - D : 2140 m.

Les horaires sont donnés à titre indicatif et calculés pour des marcheurs d'un niveau moyen hors pauses et temps pris pour le pique-nique. M : montée ; D : descente.

Dates de départ Statut Prix
Du 04 Septembre au 09 Septembre 2017 Confirmé Plus que 1 places
Prix849 €
-+

Type de circuit: Rando Haute Montagne

Pour découvrir la haute montagne par des itinéraires alternant marche sur sentier et passages glaciaires, mais aussi randonnées plus techniques sur terrain accidenté pouvant nécessiter parfois des notions d’alpinisme.

Durée: 6 jours / 6 de marche

Groupe: 4 à 6 participants

Hébergement et nourriture

Hébergement en refuges gardés.

Le dîner et le petit déjeuner sont pris à l'hébergement. Les pique-niques de midi sont préparés par votre guide.

Nous fournissons également un « sac de vivres de course » au début du séjour (fruits secs, biscuits, barres énergétiques…).

Rando haute montagne niveau 4

Difficulté

Niveau 4 ( rando haute montagne)

Profil des étapes: Étapes sur glacier facile ou sur sentier et hors sentier avec des dénivelées de + ou – 800 m.

Temps de marche: Étapes en moyenne de 6h00 par jour

Votre profil de randonneur: Découverte des techniques de la marche en haute montagne.

Nota bene: Vous serez encadrés par 2 guides pour l’ascension du Dôme de Écrins et le col des Ecrins.

Transferts locaux et portage

Vous portez vos affaires personnelles pour toute la durée du circuit ainsi que le matériel de sécurité.

Encadrement et sécurité

Vous serez encadrés par un guide de haute montagne, expérimenté, professionnel et diplômé d'État pour un groupe de 4 à 6 ou 8 participants (selon le circuit).

Pour les circuit dans les Ecrins : Vous serez encadrés par un guide de haute montagne expérimenté, professionnel et diplômé d'État pour un groupe de 4 à 6 participants. À partir de 5 participants, 2 guides pour l’ascension du Dôme de Écrins.

Il s’engage à :

  • Gérer au mieux le déroulement de votre randonnée : choix de l'itinéraire, rythme de progression, logistique, adaptation aux aléas météorologiques et à la nivologie.
  • Vous faciliter l’approche du milieu montagnard.
  • Vous faire partager sa passion pour la nature.
  • Animer votre groupe et en assurer la cohésion.
  • Etre disponible et à votre écoute.

Garder la tête froide ou chaude !

  • Chapeau, casquette ou bonnet indispensable !
  • Lunettes de soleil protection 3 ou 4 couvrant parfaitement les yeux.

La règle des 3 couches

  • Tee-shirts manches courtes et/ou longues, légers et respirant pour permettre l’évacuation de la transpiration. Ces vêtements sont aujourd'hui appelés des secondes peaux.
  • Couche intermédiaire pour apporter de la chaleur type fibre polaire.
  • Veste imperméable type Goretex idéale pour protéger du vent, de la pluie ou de la neige.

Les pantalons de saison

  • Pantalon épais pour une protection suffisante, à la fois respirant et déperlant en cas de mauvais temps.
  • Short en tissu léger, séchant rapidement.
  • Collant chaud pour la nuit.
  • Sous-vêtements de rechange.

Les pieds et les mains

  • Chaussures cramponnables, avec une membrane Goretex pour l’étanchéité et une semelle Vibram pour une accroche de qualité.
  • Guêtres ou stop-tout, pour éviter que la neige ou les petits cailloux n'entrent dans les chaussures.
  • Chaussettes de marche en laine ou en soie avec renfort aux talons et sur l’avant du pied.
  • Une paire de gants légers.

Le sac à dos

  • Votre unique sac doit avoir une contenance de 50 à 60l.
  • Durant toute la durée du séjour (sauf mention contraire sur la fiche technique spécifique) vous porterez l'ensemble de vos affaires personnelles. Lors de la préparation de votre sac, limitez donc le superflu !

Votre sac à dos contiendra le pique-nique, les vivres de course et l'ensemble des affaires (habits, trousse de toilette...) dont vous aurez besoin pour toute la durée du séjour. Le sac sera allégé pour les courses en aller-retour au départ du refuge. Le guide peut éventuellement répartir entre les membres du groupe une partie du matériel collectif (cordes, mousquetons…).

Le poids de votre sac (plein) varie entre 6 et 12 kilos (poids maximum à ne pas dépasser).

Le matériel technique nécessaire (sauf excpetion, consulter la rubrique Equipement de votre fiche descriptive)

  • casque d'alpinisme.
  • baudrier avec mousqueton à vis.
  • piolet léger pour la marche (60 à 70cm).
  • crampons avec anti-bottes réglés à vos chaussures.
  • un descendeur (voir si nécessaire dans la rubrique équipement)

Nous vous demandons d'arriver au point de rendez-vous avec le matériel personnel adapté à ce circuit. Le guide s'assurera que vous disposez bien des éléments suivants : crampons, piolet, harnais réglable (avec un mousqueton à vis), casque.

Le guide se charge, pour sa part, d’apporter le matériel collectif de sécurité (cordes, broches, sangles…) nécessaire au bon déroulement du circuit.

 

Indispensables

  • Bol avec couvercle étanche (type Tupperware®) + cuillère, sauf pour les séjours en haute montagne et alpinisme.
  • Gobelet ou timbale en plastique ou métal.
  • Couteau de poche.
  • Drap-sac (couvertures fournies), serviette de toilette pour les séjours en gîte ou refuge. Pour les séjours en hôtel, draps et serviettes sont fournis. Pour les séjours en auberge et locanda, consulter la rubrique hébergement de votre fiche descriptive.

Pour plus de confort et de sécurité, partez bien équipés !

Le matériel technique nécessaire

  • Casque d'alpinisme
  • Baudrier avec mousqueton à vis
  • Piolet léger pour la marche (60 à 70 cm) ou un piolet de 50 cm si vous avez des bâtons de marche
  • Crampons avec anti-bottes réglés à vos chaussures

Matériel individuel :

  • Chaussure d’alpinisme à semelle rigide cramponnable.

Il est conseillé d’emporter :

  • Lampe frontale. Exemple : l'ultra légère Tikka de Petzl
  • Couverture de survie (modèle renforcé).
  • Quelques sacs plastiques pour protéger vos affaires en cas de mauvais temps ou un sur-sac étanche.
  • Papier toilette.
  • Jumelles et appareil photo (facultatifs).

Pharmacie personnelle

  • Vos médicaments personnels habituels.
  • Vitamine C.
  • Micoropur (purificateur d'eau) pour les circuits déserts Jordanie, Maroc et Oman)
  • Médicament contre la douleur.
  • Anti-diarrhéique.
  • Traitement antibiotique à large spectre (sur prescription médicale).
  • Collyre et crème antibiotique pour les yeux.
  • Bande adhésive élastique type Elastoplast.
  • Petits pansements adhésifs.
  • Compresses désinfectantes.
  • Double peau (ampoules).
  • Traitement pour rhume et maux de gorge.
  • Un tube de biafine.
  • Un anti-inflammatoire (pommade ou gélule).

Dans une pochette étanche

  • Papiers d’identité + argent et CB.
  • Votre contrat d’assistance et une attestation d’assurance valable en montagne (assurance Visages ou autre).

Rendez-vous

Rendez-vous le premier jour à 8h30 devant la gare SNCF de l’Argentière les Écrins (05). Dispersion au même endroit le dernier jour vers 17h50.

Vous arrivez le matin. Vous devez être « en tenue » (habillement + sac à dos de la journée), prêts à partir directement en randonnée.

Tel d'urgence

En cas d’urgence le jour de votre départ, prenez contact avec Visages au 06 18 99 29 73.

Accès

Train

Gare SNCF de l'Argentière-les-Ecrins.

Train de nuit direct depuis la gare de Paris-Austerlitz : Départ à 22h05 environ .

En journée, trains depuis Marseille, Grenoble ou Valence (en correspondance avec les TGV).

Pour plus de renseignements : SNCF : 36 35 (0,34€/min) ou voyages-sncf.com.

Voiture

Grenoble / col du Lautaret / Briançon, Mt Dauphin ou l'Argentière par la RN 91 puis la RN94.

NB : Une route de secours a été mise en place suite à l’éboulement du tunnel du Chambon.  Cette route est parfaitement praticable avec un véhicule de tourisme, elle est goudronnée mais un peu étroite. N’hésitez pas à nous appeler pour plus de renseignements, car les panneaux routiers indiquent que la RD1091 est fermée alors que la route de secours est généralement accessible.

ou Grenoble / La Mure / col Bayard / Gap par la RN 85. Puis direction Briançon par la RN94 jusqu'à Mt Dauphin, l'Argentière en vérifiant l’ouverture de la route.

Pour visualiser votre itinéraire: viamichelin.fr

La route de la Grave étant regelementée, nous vous recommandons de passer par le Tunnel de Fréjus. Des pass à tarif réduit sont disponibles avec l’ OT de Serre Chevalier au tarif de 13 € le passage.

http://www.serrechevalier-reservation.com/fr/pass-frejus/fp-pass-tunnel-du-frejus-7201.html

Chambéry / Tunnel de Fréjus puis direction Briançon puis l’Argentière.

Parking

Vous pourrez laisser votre voiture sur le parking de la Gare SNCF de l'Argentière les Ecrins (05)pour la durée de votre séjour. Ce parking gratuit n'est pas gardé mais sans risque.

Covoiturons !

Pour vous rendre au départ de votre voyage ou randonnée, nous vous proposons un service de covoiturage : blablacar.fr met en contact, gratuitement et facilement, conducteurs et passagers qui souhaitent faire des économies et préserver l’environnement.

Prestations complémentaires

Pour personnaliser votre Rando Haute Montagne, rien de plus simple : une fois dans votre panier, ajoutez en un clic les prestations complémentaires de votre choix parmi les suivantes.

Nuit supplémentaire à l’Argentière-les-Ecrins en 1/2 pension - single 76 €

Vous souhaitez arriver la veille ou prolonger votre séjour, nous pouvons vous réserver des nuits supplémentaires près de votre lieu de rendez-vous  à l’Argentière-les-Ecrins en chambre individuelle. 76€

Merci de nous préciser dans la zone « Ajouter un commentaire » si la nuit supplémentaire est avant ou après le séjour. 

Nuit supplémentaire à l’Argentière-les-Ecrins en 1/2 pension - double 69 €

Vous souhaitez arriver la veille ou prolonger votre séjour, nous pouvons vous réserver des nuits supplémentaires près de votre lieu de rendez-vous  à l’Argentière-les-Ecrins en chambre double.  69 € Tarif par personne.

Merci de nous préciser dans la zone « Ajouter un commentaire » si la nuit supplémentaire est avant ou après le séjour. 

Location baudrier + descendeur 24 €

Le baudrier avec le descendeur vous seront remis par le guide directement sur place. 24€

Location piolet 18 €

Le piolet vous sera remis par le guide directement sur place. 18€

Location crampons 34 €

Les crampons vous seront remis par le guide directement sur place. 34€

Location casque 19 €

Le casque vous sera remis par le guide directement sur place. 19€

Locations bâtons télescopiques 8 €

Les bâtons vous seront remis par le guide directement sur place. 8€

Ecrins

~ Parc National des Ecrins. Massif de l'Oisans

Géographie

Des vallées étroites et encaissées aux pieds de sommets dépassant allègrement les 3000m, des glaciers suspendus à des murailles de pierre, des lacs opalescents, tel est le décor de haute-montagne qu’offrent les randonnées dans le massif des Ecrins.

Une beauté préservée puisque le parc national des Ecrins protège la diversité de sa flore et de sa faune. Créé en 1973, il s’étend sur plus de 90 000 ha et les deux départements des Hautes-Alpes et de l’Isère. Briançonnais, Vallouise, Embrunais, Champsaur, Valgaudemar, Valbonnais, Oisans… Autant de noms qui évoquent des paysages où gambadent chamois et bouquetins, mouflons et marmottes, tétra lyre et lagopède alpin, ces animaux des montagnes dont la rencontre est toujours une heureuse surprise.

En randonnée pédestre ou en randonnée à ski, en balcon ou en traversée, approcher la Meije, le Pelvoux (longtemps considéré à tort comme le plus haut sommet du massif), l’Olan ou les Bans provoque toujours le sentiment très particulier de se sentir insignifiant face à ces géants, mais de tout de même vouloir jeter un œil sur le panorama qu’on doit avoir juste un peu plus haut…

Hiver ou été, l’ascension du Dôme de Neige des Ecrins est un rêve réalisable à skis ou à pied. La joie d’avoir gravi un 4000 n’a d’égal que le panorama qui s’offre à vous une fois au sommet. Le passage par le glacier Blanc est déjà en lui-même une expérience. Sans difficulté technique, ce trek est simplement une bouffée de montagne pure.

Climat

Dans le massif des Ecrins, le climat est globalement sec et froid en raison de l’altitude. Bien s’équiper pour les séjours de rando hivernale est indispensable : bonnet, guêtres, gants et sous-gants… Mais en été aussi, l’altitude rend les rayons du soleil particulièrement desséchants : prévoyez de l’eau ! Enfin, été comme hiver, l’indice UV est souvent élevé, et ça se sent. Emportez chapeau et crème solaire dans votre sac.

Guides et bibliographie

  • Hautes-Alpes, Gallimard, 1997
  • Dauphiné, Ouest France, 1996